Remontée annoncée des taux de crédit immobilier

Comment expliquer cette remontée ?

Avec le rebond des taux d’emprunt des Etats européens observés au cours des dernières semaines, le secteur bancaire privé a réagi de façon assez inattendue. Ainsi, début juin, le taux d’emprunt français à 10 est remonté à 1,20%, alors qu’il était tombé à 0,35% mi-avril.
Alors que depuis le début de l’année 2012 les taux de crédit immobilier avaient en enregistré une nette baisse, ce mois de juin 2015 voit une réorientation des taux à la hausse. Cette augmentation a été accueillie avec surprise puisque, à l’origine, seule la banque LCL avait augmenté ses taux de 0,10% en invoquant des motifs commerciaux uniquement. Pourtant, depuis mi-mai, la Société Générale et la Caisse d’Epargne lui ont emboîté le pas avec des augmentations des taux comprises entre 0,05 et 0,2%. D’autres établissements bancaires suivent le mouvement.

Quelle est la situation actuelle ?

Si on observe bel et bien une remontée globale des taux de crédits immobiliers, ces derniers restent cependant très bas. Avec une hausse attendue entre 0,1 et 0,3 points d’ici septembre, ces taux attendraient en moyenne 2,5 à 2,6%, soit un niveau relativement bas et très avantageux par rapport aux chiffres enregistrés il y a un an.
Les banques semblent déjà se montrer plus sélectives quant à la détermination des taux et l’attribution de prêts immobiliers. Les dossiers les plus solides sont évidemment favorisés et il faut savoir rassurer son banquier. Mais ce sont principalement le jeu de la concurrence et l’atteinte ou non des objectifs des banques qui sont à exploiter par les emprunteurs.
Sur le plan des renégociations de prêts en revanche, la situation semble plus tendue. Les opportunités de renégociations seraient désormais très réduites et les banques refuseraient de plus en plus de dossier.

Prévisions pour les crédits immobiliers ?

Les établissements bancaires sont néanmoins conscients que la remontée des taux pourrait freiner voire stopper la dynamique observée depuis le début de l’année 2015. En effet, le nombre de demandes enregistrées a clairement stimulé le secteur immobilier.
En conclusion, malgré la légère hausse des taux enregistrés, la période reste encore extrêmement favorable aux emprunteurs avec des taux de crédit toujours très bas.

Contactez LG-Courtage pour trouver le meilleur crédit immobilier.