Peut-on faire un crédit immobilier sans CDI ?

Vous avez pour projet d’acheter un logement ou avez déjà trouvé la maison de vos rêves ? Il vous reste désormais à trouver un financement. Problème : vous n’êtes pas en CDI, or ce type de contrat est souvent la clé pour les établissements bancaires qui engagent des dizaines de milliers d’euros dans chacun des dossiers immobiliers validés.

En effet, au-delà de leur propre sécurité, les établissements bancaires mettent également en avant la propre sécurité des emprunteurs face au risque que peut représenter un crédit immobilier. Pourtant, alors que le CDI (Contrat à Durée Indéterminée) apparaît comme une norme sociale, près de 85% des embauches se font aujourd’hui en CDD (Contrat à Durée Déterminée).

LG Courtage vous propose donc quelques pistes qui, malgré votre CDD, pourrait vous permettre de décrocher votre prêt immobilier.

Prouvez vos capacités et votre stabilité financière

Etre en CDD n’est pas systématiquement rédhibitoire pour les banques. Les établissements financeurs se montrent en revanche nettement plus exigeants sur l’ensemble des critères qui entrent en compte dans la conception d’un dossier de prêt. En ce sens, une banque pourra par exemple demander les relevées de vos revenus sur plusieurs années.

Intérimaire, autoentrepreneur, CDD… Certains candidats ne bénéficiant pas d’un contrat « stable » possèdent néanmoins des atouts pour séduire les banques, notamment s’ils évoluent dans un domaine porteur, ne connaissant pas la crise et qui leur permet d’enchaîner les contrats ou les missions de longue durée. Il faut donc démontrer que vous touchez des revenus réguliers et dans la durée.

Généralement un historique de trois ans est nécessaire pour justifier de la récurrence des revenus.

Rassurez les banques avec un apport

Quel que soit le profil de l’emprunteur et la nature du dossier, réunir un apport personnel est toujours un excellent argument à présenter à votre banquier. Plus cet apport sera important, moins la part d’emprunt sera faible et moins le risque pour la banque sera élevé.

Le ratio hypothécaire est un indicateur important. Ce ratio est calculé divisant le montant emprunté par la valeur vénale du bien (prix net vendeur dans l’ancien)

Exemple : prix net vendeur d’un bien 200 000 euros montant du financement 180 000 euros

ratio = 200000/180000 soit 0.9

Ainsi, un ratio inférieur à 1 est toujours préférable. Ce dernier permet notamment au banquier d’analyser un risque en cas de contentieux qui aboutirait à la vente du bien.

Empruntez en couple

Si vous êtes en CDD et que votre conjoint ou votre conjointe est en CDD, l’accession au crédit immobilier n’est pas impossible. Cela est d’autant plus vrai les revenus attachés au CDI sont élevés et si, comme expliqué plus tôt, vous pouvez rassurer votre banquier sur votre stabilité financière grâce à des contrats récurrents et de longue durée.

Prêt immobilier : pas tous égaux face au CDD

Deux CDD n’ont pas nécessairement la même valeur aux yeux des financeurs. En effet, un CDD de la fonction publique s’assimile parfois à un CDI pour une banque.

Etre en CDI n’est pas une garantie

Les critères d’octroi d’un prêt immobilier ne se limitent pas à la seule nature du contrat de travail. De ce fait, certains salariés en CDI peuvent se voir refuser leur demande de crédit en raison d’un historique bancaire marqué par de nombreux « incidents », par l’absence d’un apport personnel ou par l’absence de garanties suffisantes.

N’hésitez pas à nous consulter pour étudier votre dossier. LG Courtage se tient à votre disposition pour concrétiser votre projet immobilier.