Immobilier : la lente remontée des taux d’emprunt se confirme en 2017

Après une année 2016 marquée par la baisse des taux de crédit immobilier et des taux régulièrement annoncés comme « historiquement bas », la tendance attendu pour 2017 se confirme avec une sensible inversion des courbes. Pourtant, cette hausse modérée laisse toujours place à un marché immobilier dynamique.

Les taux poursuivent une remontée modérée

Après plusieurs années de baisse, on assiste depuis le début de l’année 2017 à un début de remontée. La tendance est ainsi générale, touchant tous les établissements financeurs et toutes les durées d’endettement.

Si cette à la hausse pourrait s’expliquer par la remontée des taux d’emprunt de l’Etat à 10 ans, passés de 0,1% à 1% de septembre à aujourd’hui, les banques continuent de profiter des conditions plus que favorable de la Banque Centrale Européenne.

Selon l’observatoire Crédit Logement CSA, les taux d’intérêt moyens sont passés de 1,34% en décembre dernier à 1,51% en mars, atteignant leur niveau de juillet 2016. Entre pronostics et réalités, de nombreux professionnels semblent même entrevoir un ralentissement de la tendance, voire une stabilisation des taux jusqu’à l’été.

Un secteur immobilier toujours dynamique

Le printemps, une période traditionnellement propice à la validation des projets d’achat immobilier, devrait ne pas déroger à la règle.

Malgré cette tendance à la hausse observée et les prévisions pour 2017, les banques poursuivent leur politique attractive auprès des futurs acquéreurs. Les établissements financiers entendent en effet profiter des taux encore très bas et des prix de l’immobilier relativement stables.

Par ailleurs, les aides de l’Etat (Prêt à Taux Zéro, loi Pinel…) continuent jusqu’à présent à séduire les futurs acquéreurs, confirmant le dynamisme du secteur immobilier.