Quels conseils me donnez-vous pour la mise en vente de mon bien immobilier ?

Quels conseils me donnez-vous pour la mise en vente de mon bien immobilier ?

La vente d’un bien immobilier ne relève pas du hasard. A partir du moment où vous décidez de vendre votre bien immobilier, il faut déterminer la façon dont les événements vont se dérouler…

Vendre son bien immobilier soi-même ou par le biais d’une agence immobilière ?

Vendre son bien soi-même

La première question à vous poser c’est « combien de temps avez-vous à consacrer à la vente de votre bien ? ».

Afin de fixer le prix de votre bien, vous devez collecter des informations de sources différentes afin de vous approcher au maximum du marché. (Estimation notaire, étude de prix sur le net et dans les revues spécialisées, …). Sous prétexte que l’acquéreur n’aura pas de frais d’agence à payer, il ne faut pas en profiter pour fixer le prix plus haut. Les acquéreurs sont très au fait des prix du marché et ne seront pas intéressés par un bien dont le prix est mal fixé.

Vous devrez ensuite passer des annonces dans la presse spécialisée et sur internet. Profitez des possibilités d’internet pour publier des photos intérieures et extérieures de votre bien.

Une fois ces premières démarches faites, vous devez recevoir tous les appels, gérer la prise de rendez-vous et les visite, la négociation.

Préparez-vous à toutes les questions que les potentiels acquéreurs vous poseront lors des visites (montant des charges, montant des impôts locaux, voisinage, questions précises sur l’état du bien, …). Des régions présente certain avantage, comme dans l’ouest, la vente immobilier Angers est très rentable due à sa proximité avec Paris.

Vendre son bien par le biais d’une agence immobilière

Profiter de l’expérience, des connaissances du marché d’un professionnels de l’immobilier ne peut vous être que bénéfique et vous permettra de multiplier le nombre de contacts intéressants pour la vente de votre biens.

Le choix de ou des agences immobilières à qui vous confierez la vente de votre bien est très important. Ne prenez pas de décision hâtive et consultez-en plusieurs avant de signer un mandat.

Pour choisir au mieux la ou les agences immobilières qui vont gérer la vente de votre bien, vous devez repérer celles qui vendent des biens similaires au votre. Une agence immobilière à proximité de votre bien semble être judicieux. Effectivement, les acquéreurs cherchant dans un quartier précis auront tendance à se diriger vers l’agence immobilière la plus proche. Ils choisiront également de rentrer dans une agence si les biens affichés en vitrine peuvent correspondent à ce qu’ils cherchent (en terme de prix, de standing). Vous devez également être très vigilant à l’estimation donnée par l’agence. Il ne s’agit pas de choisir l’agence qui fera l’estimation la plus haute ou la plus basse. Afin d’attirer les potentiels acquéreurs, le prix de votre bien doit être au plus juste.

Une fois que vous aurez ciblé les agences qui seront les plus à même de vendre votre bien vous devrez choisir quel type de mandat vous aller signer.

Trois type de mandat existent : le mandat exclusif, le mandat simple et le mandat semi-exclusif. A vous de trouver la stratégie qui vous correspond le plus.

Rappelons qu’il ne sera pas à votre avantage de mandater trop d’agences. Les raisons sont simples, premièrement, les acquéreurs n’aiment pas voir le bien partout, ils s’en lasseront très vite ou se diront « qu’est-ce que ça cache ? », « c’est un bien qui ne se vend pas. ». Ensuite, si trop d’agences l’ont à gérer, elles finiront par se gêner dans leur travail.

L’agent immobilier sera régulièrement amené à faire visiter votre bien en votre absence et à tout moment de la journée. Vous devrez donc être vigilent à ce qu’il soit toujours propre et bien rangé. La première impression est très importante, il faut donc mettre toutes les chances de votre côté.

Adoptez un regard critique sur votre bien immobilier.

Un achat immobilier est un projet important dans la vie de toute personne. Après avoir vu l’aspect extérieur de votre bien, l’acquéreur va bien souvent se faire idée dès qu’il aura mis un premier pied à l’intérieur. Dès son entrée il doit sentir le lieu agréable à vivre. Il ne faut donc pas négliger la propreté et l’ordre.

Mettez-vous dans la peau d’un acquéreur et décelez tous les détails qui pourraient le désintéresser de la visite : sols en mauvais état (attention aux moquettes tachées ou aux carrelages rayés), tâches au plafond ou sur les murs, joints sales et noircis, des portes qui ferment mal, une ampoule grillée, des volets fermés, poils d’animaux, odeurs, … Attention également à la décoration et à l’aménagement des pièces qui ne les mettent pas en valeur et qui gâchent leur clarté et leur espace.

Lorsqu’il y a une cour extérieure ou un jardin, il ne faut pas non plus oublier de les entretenir et de les rendre agréables… cela peut vite devenir la cerise sur le gâteau dans les 2 sens du terme !

Il n’y a parfois pas grand chose à faire pour éliminer les détails qui fâchent. L’acquéreur doit pouvoir se dire qu’il peut emménager tranquillement sans avoir à se précipiter sur les travaux pour se sentir bien chez lui.

Pour conclure, un bien immobilier et qui est au juste prix n’a aucune raison de ne pas se vendre. Cependant, pour vendre efficacement, il ne faut pas hésiter à mettre toutes les chances de son côté.