Prêt CEL et PEL

LES PRETS PEL ET CEL

Le plan épargne logement (PEL) et le compte épargne logement (cel) sont des placements bancaires qui permettent de se constituer un apport en vue d’un emprunt immobilier et de bénéficier de prêts à taux avantageux.

 

Le principe des prêts PEL et CEL

Afin de se constituer des droits à prêt, les PEL et CEL doivent être ouvert depuis :

  • 4 ans minimum pour le PEL ;
  • 18 mois minimum pour le CEL.

Le taux du prêt que l’on peut obtenir est fixé à l’ouverture du PEL et du CEL. Le montant du prêt sera calculé en fonction de l’épargne constituée et de la durée du prêt. Il n’y a pas de frais de dossier et les frais de garantie sont réduits sur ces prêts.

Montant du prêt PEL maximum : 92 000 €

Durée du prêt PEL maximum : de 4 à 10 ans

 

Montant du prêt CEL maximum : 23 000 €

Durée du prêt CEL maximum : de 2 à 15 ans

 

Ce qu’ils peuvent financer

  • L’acquisition d’un bien immobilier neuf ou ancien pourvu qu’il serve de résidence principale à
  • L’acquéreur lui-même, à un membre de sa famille ou à son locataire ;
  • L’acquisition d’une résidence secondaire (neuve uniquement pour le PEL) ;
  • L’acquisition d’une place de parking ou de stationnement à proximité du domicile ;
  • L’acquisition d’un local commercial ou professionnel, neuf ou ancien, pourvu qu’il comporte également le domicile du bénéficiaire ;
  • Les travaux d’extension, d’amélioration, d’économie d’énergie, à l’exception de tous petits travaux d’entretiens de la résidence principale de l’emprunteur, d’un des membres de sa famille ou de son locataire ou de sa résidence secondaire si elle fait l’objet d’un usage personnel et familial.

Qui peut bénéficier de ces prêts ?

Tout détenteur (mineur ou majeur) d’un PEL ou CEL et qui a cumulé suffisamment de droits peut bénéficier de ces prêts à taux intéressants.
Les droits sont cessibles aux membres d’une même famille (la cession est impossible entre concubins et entre cousins) :

  • Tout titulaire d’un PEL depuis au moins 3 ans,  peut céder ses droits à un membre de sa famille pourvu qu’il soit lui-même détenteur d’un PEL depuis au moins 3 ans.
  • Tout titulaire d’un CEL peut céder ses droits à un membre de sa famille pourvu qu’il soit  lui-même détenteur d’un CEL. (L’un des 2 CEL doit avoir 18 mois d’ancienneté).