Archives pour la catégorie Actualités

Crédit immobilier : emprunter à deux c’est plus facile !

Acheter une maison ou un appartement est toujours une étape importante dans une vie. Et que l’on achète seul ou à deux, l’étape du financement est toujours cruciale pour la réalisation du projet.

Néanmoins, une récente étude publiée par le site Vousfinancer.com indiquait que plus des 2 tiers des emprunteurs sont en couple et que ces derniers obtiennent généralement des conditions de prêt plus avantageuses.

Et pour cause, les couples sont effectivement privilégiés et ce pour plusieurs raisons :

  • En premier lieu, emprunter à deux, c’est généralement l’assurance de revenus financiers plus importants ;
  • En vertu de la clause de solidarité, en cas de perte de revenus de l’un des co-emprunteurs, le second devient responsable du remboursement du crédit ;
  • Par ailleurs, un couple sera commercialement plus intéressant pour une banque qui exigera souvent la domiciliation des comptes bancaires.

Il n’est pas nécessaire d’être marié pour emprunter à deux

Qui dit couple ne dit pas nécessairement mariage. En effet, que l’on soit mariés, pacsé ou en union libre, l’important pour les établissements financeurs sera toujours la solidité du projet présenté.

Au-delà des questions liées à la contraction de l’emprunt immobilier lui-même, l’achat d’un logement sans être marié peut poser des problèmes divers notamment en cas de séparation ou de décès de l’un des co-emprunteurs. Autant de questions qui pourront être évoquées avec un notaire.

Être en couple ne garantie pas d’obtenir un crédit immobilier

Bien évidemment, être en couple, que l’on soit marié ou non, ne fait pas tout. En effet, tout établissement financeur étudiera avec la plus grande attention la solidité de votre dossier afin d’évaluer la faisabilité du projet. De ce fait, un couple au dossier défaillant se verrait évidemment refuser un crédit immobilier au même titre qu’un célibataire au projet de financement peu solide.

Au regard de ces différents éléments, on comprend pourquoi les projets portés par des co-emprunteurs sont privilégiés par les banques. Néanmoins il est tour à fait possible de contracter un crédit immobilier seul si l’on dispose d’un projet solide.

 

Quel que soit votre situation et la nature de votre projet, n’hésitez pas à contacter LG Courtage. Nos courtiers en crédit immobilier étudieront avec attention votre demande pour vous trouver les meilleures solutions de financement.

3 raisons de faire appel à un courtier en crédit immobilier

Acheter un bien immobilier est un projet majeur dans une vie. L’investissement financier et émotionnel est souvent très important. Parce que nous n’avons pas tous l’envie, les connaissances ou le temps de parcourir les banques, de comparer les offres ou de nous plonger dans les méandres de la réglementation et des taux immobiliers, il peut être intéressant de faire appel à un spécialiste pour optimiser son achat immobilier.

Découvrez 3 raisons essentielles vous lesquelles vous deviez faire appel à un courtier immobilier :

Bénéficiez d’informations claires et de conseils objectifs

Le secteur immobilier et plus encore celui des finances sont des univers complexes. La multitude des informations et des paramètres à prendre en compte lorsque l’on souhaite souscrire un crédit immobilier peut-être déconcertante.

Parce qu’il est spécialiste du secteur, votre courtier en crédit immobilier LG Courtage vous garantira une information complète et des conseils objectifs afin d’optimiser votre prêt.

Profitez d’un réseau de partenaires financeurs

Les courtiers immobiliers sont constamment amenés à travailler avec un grand nombre de banques. Bien qu’indépendants, ils construisent un réseau de partenaires financeurs dont il connaissent les spécificités : exigences, taux en vigueur, politique interne…

En fonction de votre demande et de votre dossier, votre Courtier LG identifiera les établissements bancaires qui seront à même de vous proposer les meilleures conditions pour votre emprunt.

Gagnez du temps et de l’argent

Comparer les offres banques, négocier son prêt, constituer un dossier de demande de prêt immobilier est à la fois exigent en temps et en énergie lorsque l’on n’est pas spécialiste, et on n’est pas assuré de faire la meilleure opération.

Grâce à leur expérience et leur expertise, les courtiers immobilier LG Courtage vous accompagnent et vous guident tout au long de vos démarches d’emprunt. Vous économisez ainsi votre temps et votre énergie. En identifiant le meilleur partenaire financier, le meilleur taux et les meilleures conditions, LG Courtage vous permet enfin de réaliser des économies sur votre projet immobilier.

Crédit immobilier : qu’est-ce que le taux de l’usure ?

Dans votre recherche d’informations concernant le financement de votre projet d’achat immobilier, peut-être avez-vous entendu parler du taux de l’usure, sans pour autant savoir de quoi il retourne. Le courtier en crédit immobilier LG Courtage vous éclaire sur la question pour mieux comprendre votre projet de financement et concrétiser votre achat sereinement.

Une protection pour les emprunteurs

Alors qu’il est assez simple de contracter un crédit immobilier (ou tout autre crédit à la consommation) parfois risqué, la notion de taux de l’usure vise à protéger les emprunteurs en définissant un seuil au-dessus duquel une banque ne peut consentir un prêt.

Le taux d’usure est donc destiné à éviter les abus des établissement financeurs et à éviter des situations de surendettement chez les emprunteurs.

Pour une vision claire et pour vérifier que le prêt qui vous est proposé n’est pas usuraire, il suffit comparer le seuil de l’usure au TEG qui vous est proposé. Ce dernier ne peut être supérieur au taux d’usure en vigueur.

Comment est fixé le taux d’usure ?

Dans le cadre des emprunts immobiliers, c’est la Banque de France qui fixe le seuil de l’usure et le publie au Journal Officiel. Pour ce faire, elle se base sur la moyenne des TEG proposés par les établissements financeurs et l’augmente d’un tiers.

  • Par exemple, pour un Taux Effectif Global moyen observé sur 20 ans de 1,50%, le taux de l’usure sera de 2%.

Afin de suivre l’évolution des taux d’emprunts, le taux de l’usure est révisé tous les 3 mois.

Taux d’emprunt, taux d’usure, établissement financeur… Votre courtier en crédit immobilier vous accompagne tout au long de votre projet d’achat et vous permet de réduire le montant et le coût de votre prêt.

Crédit immobilier : c’est quoi le TEG ?

Vous avez pour projet d’acheter une maison ou un appartement et avez déjà commencé à vous renseigner sur les conditions et taux d’emprunt en vigueur ? Avec tous les éléments qui sont à prendre en compte pour mesurer le coût réel d’un crédit immobilier, il peut être difficile de s’y retrouver. Le TEG est un indicateur vous permettant de comparer. Toutefois, la mensualité payée reste à notre avis, l’indicateur le plus explicite pour comparer.

Qu’est-ce que le TEG ou Taux Effectif Global ?

LE TEG est le taux d’intérêt total que demande une banque pour financer votre achat immobilier. En effet, dans le cadre d’un projet de financement immobilier, le taux nominal n’est pas le seul élément à prendre en compte pour mesurer le coût de votre emprunt. D’autres facteurs viennent compléter le calcul du TEG qui comprend donc  notamment :

  • Le taux nominal qui sert à calculer les intérêts du crédit immobilier ;
  • Le coût des assurances de prêt obligatoires ;
  • Les frais de dossier ;
  • Frais de courtage ;
  • Les frais de garantie (caution ou hypothèque).

C’est donc l’ensemble de ces éléments qui permet de calculer le coût réel de votre emprunt.

On parle également de TAEG pour Taux Annuel Effectif Global. Il s’agit bien de la même chose, à la différence près que le TAEG est annualisé

N’hésitez pas à contacter votre agence LG Courtage pour étudier votre projet d’acquisition et trouver les meilleures conditions d’emprunt.

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur pour votre crédit immobilier ?

Si vous avez pour projet d’acheter une maison ou un appartement, vous avez certainement déjà entendu parler de l’assurance emprunteur. Mais savez-vous vraiment ce qu’est cette assurance et à quoi elle sert ?

Qu’est-ce que l’assurance crédit immobilier ?

L’assurance emprunteur ou assurance crédit immobilier est directement liée à la souscription d’un crédit. Elle garantit le remboursement des échéances pendant toute la durée de l’emprunt.

Les modalités de l’assurance crédit immobilier sont déterminées en fonction du crédit lui-même (taux, durée…), mais également selon le nombre de personnes à assurer et de leur âge.

Si légalement elle n’est pas obligatoire, les organismes financeurs peuvent en revanche l’exiger.

A quoi sert l’assurance emprunteur ?

Décès, perte totale d’autonomie, invalidité ou incapacité de travail temporaire ou définitive, perte d’emploi (CDI uniquement) : l’assurance emprunteur permet aux acquéreurs de se protéger en cas de survenue de l’un de ces événements.

Elle prend  le relais dans le paiement des échéances mensuelles, voire en remboursant la totalité de l’emprunt en cas de décès ou de perte total d’autonomie.

Renégocier son assurance crédit

Depuis l’entrée en vigueur de la Loi Lagarde en 2010, il vous est possible de choisir librement votre assureur.  Plus encore, la Loi Hamon vous permet de changer sans frais d’assureur au cours de la première année puis à chaque date anniversaire de votre contrat d’assurance.

Vous recherchez la meilleure assurance pour votre prêt immobilier ? Vous souhaitez renégocier votre assurance emprunteur ? Contactez dès maintenant LG Courtage.

Rentrée 2017 : stabilité des taux de crédit immobilier

A l’issue d’une année 2016 ayant enregistré des taux d’emprunt immobiliers historiquement bas, l’attention sur l’évolution des taux au cours de l’année 2017 se poursuit mois après mois. Dans nos précédentes actualités, nous avons ainsi pu suivre l’évolution des courbes et notamment la remontrée modérée et progressive au cours du premier trimestre. Nous relevions néanmoins que cette tendance n’avait en rien entaché le dynamisme du secteur immobilier. Qu’en est-il en cette rentrée de septembre ?

Une rentrée aussi calme que la période estivale

Saison traditionnellement propice à une hausse des taux de crédit immobilier, l’été a finalement été marqué par une calme plat, ce qui laissait craindre pour certains professionnels, une remontée plus importante en septembre. Finalement il n’en est rien, les taux restant quasiment stables en septembre, la majorité des banques n’ayant pas souhaité réviser leurs grilles tarifaires.

Des dispositifs d’aide reconduits, mais recentrés

Particulièrement scrutées par les professionnels de l’immobilier et du financement, les annonces du Gouvernement concernant le logement le sont également par les acquéreurs en cette rentrée. Conjointement au taux d’emprunt, les modifications de la loi Pinel ou du PTZ pourraient ainsi influencer la demande de prêts dans une fin d’année généralement active en matière de crédit immobilier.

Des taux d’emprunt immobilier toujours très attractifs

Quoi qu’il en soit, les taux moyens actuels avoisinent 1,50% sur 15 ans et 1,75 sur 20%. Des conditions d’emprunt pour les acquéreurs immobiliers qui restent donc particulièrement attractives. Pour combien de temps ? Nul ne le sait à ce jour.

Vous souhaitez concrétiser un achat immobilier ? Contactez votre courtier LG Courtage et demandez une étude gratuite de votre projet.

Immobilier : quel est le budget d’acquisition des Français ?

Entre l’évolution des taux d’emprunt immobilier et la reprise du marché de l’immobilier, les instituts de sondage Ifop et Opinionway se sont récemment penchés sur la question du budget moyen des Français dans le cadre de l’achat de leur résidence principal et les modes de financement de cette acquisition.

Le budget moyen des Français pour acheter

A l’échelle du pays, le budget moyen des Français est d’environ 182 000 € pour l’achat d’un appartement et de 257 000 € pour l’achat d’une maison. Des sommes bien éloignées du budget nécessaires à Paris…

L’enquête Ifop montre finalement que, au cours des 3 dernières années, plus de la moitié des acheteurs ont finalement engagé une somme inférieure à 200 000 € pour leur achat, alors que seuls 9% des acquéreurs ont dépensé plus de 350 000 €.

Les données révèlent sans surprise les disparités entre les différentes villes et notamment les différences entre Paris et la province. Ainsi, à l’échelle nationale, 4% des acheteurs ont dépensé plus de 500 000 € pour leur achat contre 18% à Paris.

L’importance croissante du crédit immobilier

Si pour 86% des acquéreurs (soit 9 points de plus qu’en 2015), le recours à un crédit immobilier est une source de financement incontournable dans le cadre de l’achat d’un appartement ou d’une maison, la majorité des acheteurs ont également mobilisé un apport personnel pour faciliter leur emprunt et en alléger les conditions tarifaires.

En matière de durée d’emprunt la norme tend aux prêts échelonnés sur une longue durée puisque 34% des crédits ont été contractés sur une durée de 21 à 30 ans, et 26% des crédits sur une durée de 16 à 20 ans.

 

Vous envisager d’acheter votre résidence principale ou une résidence secondaire ? Contactez votre courtier en crédit immobilier LG Courtage pour étudier votre dossier et obtenir ensemble les meilleures conditions de financement.

Comment choisir son courtier en crédit immobilier ?

Vous avez simplement vague projet immobilier, ou bien, après des semaines, voire des mois, de recherche, vous avez enfin trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves. Reste la question essentielle du financement de votre achat. Toutefois, trouver un crédit immobilier aux meilleures conditions pouvant s’avérer long et fastidieux, vous avez décidé de faire appel à un professionnel du de la question : un courtier en prêt immobilier. Au-delà de la seule notion de taux de crédit immobilier, LG Courtage vous donne quelques conseils pour choisir votre courtier et réaliser la meilleure opération financière pour l’acquisition de votre bien.

L’accompagnement du courtier dans votre projet.

Si la mission principale du courtier est évidemment de trouver pour votre achat immobilier le meilleur financement possible, son rôle ne se limite pas là. L’accompagnement du courtier en amont du projet est au moins aussi important. En effet un projet bien préparer au niveau financier permet une recherche de biens plus efficace.

Il est par exemple important de bien valider une enveloppe maximale attribuée au projet.

Ceci fait vous pourrez évidemment faire un meilleur ciblage dans vos recherches et éventuellement vous permettre de faire une offre de prix sans hésitation à l’acheteur.

Aujourd’hui dans un marché immobilier tendu, il est nécessaire d’être réactif pour ne pas laisser passer une bonne affaire

Choisissez un courtier qui saura vous conseiller et vous expliquer le processus en cours. Plus encore, préférez un courtier en prêt immobilier qui vous accompagnera dans les différentes étapes, de l’étude de financement jusqu’à la finalisation du dossier avec la banque retenue.

La force du réseau

La capacité de votre courtier à négocier pour vous de bonnes conditions de prêt pour votre acquisition immobilière repose principalement sur son réseau et de fait sur les possibilités de mise en concurrences des différents établissements. N’hésitez pas à l’interroger sur le réseau des banques avec lesquelles il travaille habituellement.

La relation avec votre courtier

Enfin, il est essentiel que vous soyez à l’aise et que vous fassiez confiance à votre coutier. Privilégiez un courtier expérimenté qui saura se montrer attentif à votre profil et à l’écoute de vos besoins, qui sera à la fois disponible, réactif et transparent sur les actions menées.

La recommandation

Le bouche à oreille est souvent l’un des meilleurs moyens d’identifier un courtier immobilier de qualité. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de vos proches afin de savoir s’ils ont déjà fait appel à un courtier s’ils sont satisfaits de la prestation qui leur a été proposées.

Immobilier : la lente remontée des taux d’emprunt se confirme en 2017

Après une année 2016 marquée par la baisse des taux de crédit immobilier et des taux régulièrement annoncés comme « historiquement bas », la tendance attendu pour 2017 se confirme avec une sensible inversion des courbes. Pourtant, cette hausse modérée laisse toujours place à un marché immobilier dynamique.

Les taux poursuivent une remontée modérée

Après plusieurs années de baisse, on assiste depuis le début de l’année 2017 à un début de remontée. La tendance est ainsi générale, touchant tous les établissements financeurs et toutes les durées d’endettement.

Si cette à la hausse pourrait s’expliquer par la remontée des taux d’emprunt de l’Etat à 10 ans, passés de 0,1% à 1% de septembre à aujourd’hui, les banques continuent de profiter des conditions plus que favorable de la Banque Centrale Européenne.

Selon l’observatoire Crédit Logement CSA, les taux d’intérêt moyens sont passés de 1,34% en décembre dernier à 1,51% en mars, atteignant leur niveau de juillet 2016. Entre pronostics et réalités, de nombreux professionnels semblent même entrevoir un ralentissement de la tendance, voire une stabilisation des taux jusqu’à l’été.

Un secteur immobilier toujours dynamique

Le printemps, une période traditionnellement propice à la validation des projets d’achat immobilier, devrait ne pas déroger à la règle.

Malgré cette tendance à la hausse observée et les prévisions pour 2017, les banques poursuivent leur politique attractive auprès des futurs acquéreurs. Les établissements financiers entendent en effet profiter des taux encore très bas et des prix de l’immobilier relativement stables.

Par ailleurs, les aides de l’Etat (Prêt à Taux Zéro, loi Pinel…) continuent jusqu’à présent à séduire les futurs acquéreurs, confirmant le dynamisme du secteur immobilier.

Peut-on faire un crédit immobilier sans CDI ?

Vous avez pour projet d’acheter un logement ou avez déjà trouvé la maison de vos rêves ? Il vous reste désormais à trouver un financement. Problème : vous n’êtes pas en CDI, or ce type de contrat est souvent la clé pour les établissements bancaires qui engagent des dizaines de milliers d’euros dans chacun des dossiers immobiliers validés.

En effet, au-delà de leur propre sécurité, les établissements bancaires mettent également en avant la propre sécurité des emprunteurs face au risque que peut représenter un crédit immobilier. Pourtant, alors que le CDI (Contrat à Durée Indéterminée) apparaît comme une norme sociale, près de 85% des embauches se font aujourd’hui en CDD (Contrat à Durée Déterminée).

LG Courtage vous propose donc quelques pistes qui, malgré votre CDD, pourrait vous permettre de décrocher votre prêt immobilier.

Prouvez vos capacités et votre stabilité financière

Etre en CDD n’est pas systématiquement rédhibitoire pour les banques. Les établissements financeurs se montrent en revanche nettement plus exigeants sur l’ensemble des critères qui entrent en compte dans la conception d’un dossier de prêt. En ce sens, une banque pourra par exemple demander les relevées de vos revenus sur plusieurs années.

Intérimaire, autoentrepreneur, CDD… Certains candidats ne bénéficiant pas d’un contrat « stable » possèdent néanmoins des atouts pour séduire les banques, notamment s’ils évoluent dans un domaine porteur, ne connaissant pas la crise et qui leur permet d’enchaîner les contrats ou les missions de longue durée. Il faut donc démontrer que vous touchez des revenus réguliers et dans la durée.

Généralement un historique de trois ans est nécessaire pour justifier de la récurrence des revenus.

Rassurez les banques avec un apport

Quel que soit le profil de l’emprunteur et la nature du dossier, réunir un apport personnel est toujours un excellent argument à présenter à votre banquier. Plus cet apport sera important, moins la part d’emprunt sera faible et moins le risque pour la banque sera élevé.

Le ratio hypothécaire est un indicateur important. Ce ratio est calculé divisant le montant emprunté par la valeur vénale du bien (prix net vendeur dans l’ancien)

Exemple : prix net vendeur d’un bien 200 000 euros montant du financement 180 000 euros

ratio = 200000/180000 soit 0.9

Ainsi, un ratio inférieur à 1 est toujours préférable. Ce dernier permet notamment au banquier d’analyser un risque en cas de contentieux qui aboutirait à la vente du bien.

Empruntez en couple

Si vous êtes en CDD et que votre conjoint ou votre conjointe est en CDD, l’accession au crédit immobilier n’est pas impossible. Cela est d’autant plus vrai les revenus attachés au CDI sont élevés et si, comme expliqué plus tôt, vous pouvez rassurer votre banquier sur votre stabilité financière grâce à des contrats récurrents et de longue durée.

Prêt immobilier : pas tous égaux face au CDD

Deux CDD n’ont pas nécessairement la même valeur aux yeux des financeurs. En effet, un CDD de la fonction publique s’assimile parfois à un CDI pour une banque.

Etre en CDI n’est pas une garantie

Les critères d’octroi d’un prêt immobilier ne se limitent pas à la seule nature du contrat de travail. De ce fait, certains salariés en CDI peuvent se voir refuser leur demande de crédit en raison d’un historique bancaire marqué par de nombreux « incidents », par l’absence d’un apport personnel ou par l’absence de garanties suffisantes.

N’hésitez pas à nous consulter pour étudier votre dossier. LG Courtage se tient à votre disposition pour concrétiser votre projet immobilier.